Un bout d’Amazonie dans les marchés de Noël

Au Brésil le « Capim dourado » originaire d’une région humide d’Amazonie, le Jalapão, est considéré comme de l’or végétal. Tour d’horizon.

La fleur blanche, connue sous le nom d’immortelle en France, a une longue tige dorée et souple, utilisée dans la confection de bijoux (bracelets, colliers, boucles d’oreilles) ou de décoration.

Ce sont les femmes Mambuca, une communauté matriarcale du Jalapāo, dans la réserve indienne de Xerente, qui se chargent de transformer l’herbe d’or. Depuis plus d’un siècle, ces artisanes descendantes d’esclaves de la région de Bahia, réfugiées dans le Jalapāo, travaillent avec les amérindiens pour tresser la précieuse herbe et transmettre leur savoir-faire aux nouvelles générations.

La communauté s’est organisée pour que les techniques de fabrication soient transmises de génération en génération, avec l’aide d’associations et des municipalités de l’État. Elles veillent notamment à ce que seuls les produits finis sortent du Jalapāo afin que les ventes issues de la transformation du capim dourado bénéficient directement à la communauté locale. Les artisans sont organisés en coopératives, ce qui leur permet d’améliorer leur vie quotidienne grâce à une ressource devenue le moteur économique de la région.

En France leurs bijoux sont vendus par des sociétés coopératives comme Biodiversiterre, dont l’objectif est de distribuer cet artisanat et de developper d’autres projets d’Economie Sociale et Solidaire.

Ces bijoux, respectueux de l’homme et de l’environnement, se trouvent dans les Marchés de Noël de Monaco, Nice et Cannes ou sur le site internet www.biodiversiterre.fr

Cet article n’est pas sponsorisé. J’ai voulu vous faire découvrir l' »or végétal » d’un pays qui m’est cher, le Brésil, et partager avec vous le travail fait par les indiens d’Amazonie. Je trouve essentiel que seuls les produits finis soient exportés de la région du Jalapão car cela signifie que les indiens bénéficient en priorité de la manne que leur fournit l’Amazonie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.