Un site préhistorique au coeur de Nice

Le week-end et les vacances scolaires sont de belles occasions de partir à la découverte.  Profitez-en pour plonger dans les secrets de la grotte du Lazaret, au pied du Mont Boron près du port de Nice.

Alors même que le site a été signalé pour la première fois en 1821 dans « Voyage aux Alpes-Maritimes » par celui qui est considéré comme le « père de la médecine légale », François Emmanuel Fodéré, il n’a véritablement été fouillé que depuis les années 1950.

Des centaines de milliers d’objets archéologiques ont été découverts dans cette cavité qui fait 35 mètres de long et 14 mètres de large. Et pas moins de 29 niveaux d’occupation humaine ont été identifiés, ce qui a permis de comprendre l’évolution du mode de vie des sociétés préhistoriques qui habitaient sur le littoral des Alpes méridionales sur une période de temps comprise entre -170 000 et – 120 000 ans !

La grotte du Lazaret au pied du Mont Boron, Nice

Une équipe pluridisciplinaire de chercheurs venus de divers pays devrait poursuivre les fouilles et les recherches dans les mois qui viennent. Elle s’efforcera de percer les mystères de ce lieu qui a abrité des hommes préhistoriques à de nombreuses reprises, venus se protéger du froid et des prédateurs dans les abris sous roche avant de reprendre la route. Elle poursuivra aussi ses recherches sur les prédateurs qui venaient s’installer dès que l’homme préhistorique quittait les lieux, comme en témoignent des centaines de milliers de restes de rongeurs, d’amphibiens et de reptiles découverts dans le site.

Les objets archéologiques trouvés in situ témoignent d’une époque charnière où les populations d’Europe occidentale achevaient le lent processus d’évolution en hommes de Néandertal pour accéder à une maîtrise nouvelle de l’outillage. L’abandon progressif d’outils bifaces au profit d’outils aux techniques de taille plus complexes a permis à l’homme de Lazaret de prélever ce qui était nécessaire à la survie du groupe dans son environnement immédiat. La chasse était surtout axée sur le cerf, vers le chevreuil pendant les périodes plus tempérées et vers le bison et le chamois en période froide.

La pierre est utile à de nombreux chercheurs pour étudier les cultures successives des hommes préhistoriques. C’est en partie grâce à elle que l’on peut affirmer que la grotte du Lazaret est un des rares sites préhistoriques qui documente l’évolution culturelle majeure qu’a été la transition entre les cultures acheuléennes¹ (Paléolithique inférieur) et moustériennes² (Paléolithique moyen). C’est un site de référence pour comprendre l’émergence de l’homme de Néandertal (Homo neanderthalensis).

1 L’Acheuléen doit son nom au site de Saint-Acheul, près d’Amiens (- 1,5 Ma à – 200 000 ans) . Ses outils caractéristiques sont les bifaces (façonnés sur les deux faces pour que les bouts soient aigus) et les hachereaux (outil tranchant).

2 Le Moustérien doit son nom à l’abri du Moustier, en Dordogne (- 300 ou – 200 000 ans à – 35 000 ans). La standardisation du débitage et de la retouche se propagent. La technique dite de « Levallois » (du nom du site Levallois-Perret région parisienne), permet de débiter des éclats de forme précise, puis de les retoucher avec des pointes, des grattoirs…

La grotte du Lazaret, témoin de la transition entre les entre les cultures acheuléennes et moustériennes
Source : prehistosite.fr

♦♦♦

Plus d’informations

  • www.grottelazaret.departement06.fr
  • Tel : 04 89 04 36 00  
  • Courriel : lazaret@departement06.fr
  • Selon le thème, activités les 10, 15, 23 et 24 février, les 1er, 2, 8 et 9 mars. En février des ateliers et des visites commentées sont proposés, notamment :  « l’Évolution de l’homme », « La faune et la flore du Lazaret il y a 160 000 ans environ » ou une « Initiation à la paléoécologie à partir de sites préhistoriques locaux ».
  • Visites de 10h à 17h et jusqu’à 18h du 1er juin au 30 septembre. Entrée libre et gratuite. Le temps de visite sur le site est d’environ 1 heure, auquel peut se rajouter une visite guidée dans la grotte, de 45 mn.
  • Accès à la grotte : du mercredi au dimanche de 12h à 14h, entrée libre et gratuite.
  • Ateliers : sur réservation, 3 € par personne et 1,50 € pour les enfants de moins de 16 ans, les étudiants et les seniors.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.